Au-delà des projets réalisés directement avec les communes, comme par exemple la prévention aux risques de noyade menée avec la Ville de Genève, le lien entre les personnes migrantes et les habitants des communes se renforce par le biais des associations et collectifs citoyens. Il existe déjà 12 collectifs au sein des communes à ce jour, mais notre objectif est d’en favoriser la création pour chaque centre d’hébergement collectif en activité ou à venir.

Les collectifs et associations d’accueil:

Dernier en date à s’être constitué, le collectif Lancy Accueille est né officiellement en mai 2018 pour se préparer à l’ouverture du centre d’hébergement de Lancy en septembre. En avril 2018 déjà, l’équipe de l’UAI a organisé une journée d’information et de sensibilisation sur les questions liées à la migration pour le service social de la Ville de Lancy et Lancy Accueille à peine constitué. Le collectif a ainsi pu être directement actif et venir en soutien des résidents du centre de Lancy dès l’arrivée des premiers résidents.

L’engagement témoigné par ces groupes est empreint d’humanité, de respect, de détermination, de partage et de complicité. Outre le temps dédié à différents cours et ateliers, les associations et collectifs regorgent non seulement d’initiatives et de projets qui voient constamment le jour, mais partagent également leurs expériences avec un membre de la famille, un ami ou un voisin afin d’expliquer la richesse apportée par ces rencontres et lutter contre les préjugés.